J'ai survécu à un AVC

A 41 ans, j'essaie de me reconstruire après un AVC et si j'ai longtemps mit ma vie amoureuse de côté, j'aimerais à présent trouver une compagne avec qui partager mon quotidien et il m'a paru logique de m'inscrire sur handilove.fr.

J'ai besoin de prendre mon temps

Je n'ai jamais été un grand dragueur et mon AVC n'a pas arrangé les choses. Alors si je suis parvenu à reprendre une vie tout à fait classique, je me sens parfois totalement démuni face aux femmes, notamment à cause de ma légère dysphasie, une séquelle qui m'empêche parfois de communiquer normalement. J'ai besoin de prendre mon temps, de découvrir les profils des différentes abonnées dans le calme et de prendre contact, mais à mon rythme. Pour le moment, je suis totalement satisfait des services proposés par le site et je suis particulièrement confiant pour l'avenir.

Paul, 41 ans