handilove.fr

Le Tourisme et Handicap, la valorisation du secteur

Le handicap a toujours été un obstacle pour une personne afin de découvrir le monde et de faire des rencontres. Aujourd’hui, il est possible de faire connaissance du monde et partir en vacances librement. Le label facilite les choses en apportant toute une information objective, homogène et fiable sur l’accessibilité des sites et des équipements touristiques. À vrai dire, ce label prend en compte toutes les maladies, que ce soit un handicapé visuel, moteur, auditif ou encore mental. Il vise également à développer l’offre touristique des professionnels et des institutionnels qui est plus adaptée et plus intégrée aux clientèles spécifiques. Tout cela pour offrir à ces derniers des vacances et des loisirs en autonomie très agréables.

L’association et ses missions

C’est une association loi de 1901 qui a été créée le 28 février 2001. Les membres de la « cellule de coordination nationale tourisme et handicaps la déclarent officiellement le 15 mars de la même année. La marque est issue de la collaboration entre le ministère en question, les professionnels du secteur, les associations qui représentent les personnes à mobilité réduite et les collectivités territoriales. Le 12 février 2003, cette propriété de l’État a été déposée à l’Institut national de la propriété intellectuelle. L’association vise à sensibiliser en premier lieu tous les professionnels du secteur, les prestataires de services et le grand public. L’important est de donner accès aux vacances et aux loisirs pour toutes personnes et mettre en œuvre une politique sociale qui est en faveur des personnes handicapées. Cela concerne tout aussi bien les conventions, les labellisations, les dispositifs, les expertises, les formations, les colloques et les enquêtes. Les actions de l’association sont soutenues par le Ministère de l’Économie, le Ministère de la Culture, le Ministère des Affaires sociales et de la santé et par l’Agence nationale pour les chèques-vacances. Actuellement, le label compte plus de 5 300 sites et établissements touristiques. Son champ s’étend sur de nombreuses activités touristiques regroupées en cinq catégories. À savoir l’information touristique, le loisir, l’hébergement, la restauration et la visite.

Les évaluations du label

La base de critères évolutifs réunis est évaluée dans des cahiers de charges et de la grille d’évaluation spécifiques à une certaine structure, et ce, tous les cinq ans. Pour une demande de labellisation, il est nécessaire de réaliser une démarche volontaire. En d’autres termes, le professionnel apporte une réponse à la demande des personnes handicapées lorsque ces dernières choisissent leurs loisirs, et ce, à titre individuel. Un questionnaire d’auto-évaluation est envoyé au professionnel intéressé afin qu’il puisse apprécier l’état d’accessibilité et d’accueil des équipements. Avec une auto-évaluation positive, le professionnel peut s’engager dans la démarche de labellisation. Il reçoit par la suite la visite d’évaluateurs qui sont chargés du recensement des aménagements déjà réalisés ou encore à entreprendre. Après l’établissement du diagnostic, l’instance régionale examine le rapport en prenant compte d’une approche humaine, de la réglementation et du bon sens. L’association attribue le label au professionnel pour une durée de cinq ans. Il est toutefois renouvelable après le contrôle du maintien des différents critères. Ce label peut être également donné pour des personnes handicapées (quatre tout au plus) qui sont associées à un pictogramme singulier.

Les avantages pour les personnes handicapées

Le label permet aux personnes handicapées et à leur famille de faire un choix en toute liberté, sécurité et autonomie. De plus, il les garantit des critères de démarche homogène parfaitement appliqués sur tout le territoire français. Le label est conforme aux obligations d’accessibilité de la loi du 11 février 2005, en ce qui concerne l’égalité des droits et des chances, la citoyenneté et la participation des handicapées. Il permet également un accueil et des prestations de services qui vont au-delà du cadre législatif et réglementaire. A bientôt pour reparler de handicap