handilove.fr

Rio, un lieu de rencontre lors des jeux paralympiques 2016"

Du 07 au 18 septembre 2016, le Brésil a été la scène des jeux paralympiques de cette année. 23 disciplines ont composé les jeux, avec 528 participations sportives, et 160 pays y ont concouru sur 20 sites respectant les normes requises. Les rencontres handicap se sont décentralisés dans tout le pays brésilien, notamment le football. Des matchs se sont déroulés au stade de Belo Horizonte, à Sao Paulo, à Manaus et à Salvador. Ce fut une opportunité de rencontre handicapée. C’était le meilleur moment pour rappeler aux participants que leur handicap n’est pas un obstacle à leur épanouissement, en tant qu’individu.

Les jeux en quelques mots

La Chine a brillé dans ces jeux, en raflant 239 médailles, dont 107 en or, 81 en argent et 51 en bronze. La Grande-Bretagne vient ensuite avec 147 titres. Il s’agit notamment de 64 médailles d’or, 39 médailles d’argent, et 44 médailles de bronze. Le top 3 revient à l’Ukraine, qui a obtenu 117 médailles, en se hissant 41 fois sur le haut du podium. 37 de ses athlètes ont eu la seconde, et 39 ont gagné la troisième place. Les USA arrivent après avec 115 titres, composés de 40 en or, 44 en argent et 31 en bronze. Quant à l’Australie, il a pu se représenter 22 fois à la première place. 30 de ses participants ont chacun gagné une médaille d’argent, et 29 se sont vu décorer en médailles de bronze, ce qui fait au total 81. Outre les médailles, des records ont été battus lors de ces jeux paralympiques. Cela a commencé par le record d’affluence de l’avant-dernier jour. C’est le cas pour l’haltérophilie, dont le nouveau poids de référence est de 310 kilos. L’exploit a été effectué par l’Iranien Siamand Rahman. Au lancement de marteau, Maroua a surpassé l’ancien record avec 26,93 mètres. Un nouveau timing de 4 :13.81 a été établi par Abbes Saïdi sur les 1500 mètres. Walid Ktila a battu son propre record, et a fini les 100 mètres à 14.14s. Quant à Mohamed Alhammadi, il détient le meilleur record actuel des 800 mètres avec 1:44.96. Au lancement de javelot, le record des femmes a été battu par Flora Ugwunwa, avec 20,25 mètres. Outre les records, cette période a connu une affluence en rencontre handicap. Il a permis à de nombreux handicapés de se forger une nouvelle relation à travers le monde entier.

Les faits marquants

Du début jusqu’à la fin des jeux, il y a eu plusieurs événements marquants. A la cérémonie d’ouverture, le stade de Maracana a pleuré d’émotion à cause d’un incident majeur. Une ancienne médaillée d’or, âgée de 84 ans figurait parmi les porteuses de la torche. Elle a glissé sur le sol couvert de pluie, et est tombée. Néanmoins, elle a tenu courageusement jusqu’à la prochaine relayeuse, et a passé la flamme avec l’assistance des spectateurs. L’exclusion de la Russie a pareillement marqué cet événement sportif, après que la découvert du dopage d’Etat dont les athlètes russes ont été accusés. Un jour avant la clôture des jeux, des larmes ont encore coulé suite au décès du cycliste iranien Bahman Folbarnezhad. Agé de 48 ans, il a succombé à l’hôpital après avoir été interné. Les musiciens sourds qui ont lancé la cérémonie de clôture ont prouvé au monde entier qu’ils n’ont rien à envier aux autres. Ils peuvent rivaliser avec tout le monde, voire même les surpasser, dans tous les domaines. Bref, c’était une période qui a favorisé la rencontre handicapée. A ce moment, le handicap était de loin le moindre souci de tous. Participants et spectateurs ont pleinement profité de ces journées inoubliables. A bientôt pour reparler de handicap