handilove.fr

Le projet Accessimap, rendre plus accessible les cartes aux déficients visuels

Tout le monde peut aujourd’hui facilement faire une rencontre sur internet, l’amour devrait être à quelques clics près. Même les personnes atteintes d’un handicap peuvent consulter un site de rencontre handicap spécialement élaboré pour eux. Une chose qui nécessite toutefois des améliorations reste la mobilité des personnes handicapées, notamment les personnes ayant une déficience visuelle. Accessimap est un projet scientifique d’envergure initiée par l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT) et faisant appel à de nombreux scientifiques issus de différentes disciplines. Il vise à rendre les cartes plus accessibles (d’où le nom) aux déficients visuels en concevant de nouvelles interactions non visuelles. Les scientifiques ambitionnent notamment de créer une table interactive permettant à une personne en situation de déficience visuelle non seulement d’explorer une carte par le toucher, mais également d’interagir avec d’autres déficients visuels ou une personne valide.

Le projet Accessimap pour faciliter vos rencontres

La technologie façonne chaque jour davantage notre quotidien, même dans un domaine aussi intime que les rencontres amoureuses. A l’heure où une mappemonde montrant les moindres détails de chaque rue est consultable sur un téléphone, les personnes atteintes de déficience visuelle n’ont que rarement l’occasion de pouvoir lire et analyser une carte sans l’aide d’un tiers. Une rencontre handicapé s’avère difficile dans ces conditions. Le projet Accessimap tente de remédier à cela.

Concrètement, comment ça marche ?

Pour mettre en place un tel dispositif, le projet utilise diverses approches. En premier lieu, il se sert des données disponibles en libre-service sur la toile (du type OpenStreetMap) pour les adapter aux besoins des déficients visuels. Ces données calibrées serviront ensuite d’interface tactile à la table interactive mentionnée précédemment. Enfin, des interfaces non visuelles seront également conçues pour d’autres supports d’utilisation comme les tablettes ou les smartphones. Pour ce dernier volet, les scientifiques pensent apporter des améliorations aux solutions déjà disponibles pour les déficients visuels sur leurs smartphones. Ces solutions seront également davantage intégrées au projet Accessimap. Elles pourront par exemple être utilisées comme un nouveau support d’interaction plus personnalisé entre la table interactive et les utilisateurs. Elles pourront également servir comme générateur de données relatives aux déplacements des personnes handicapées afin d’améliorer les services fournis par la table.

Comment pouvez-vous participer ?

Vous pouvez contribuer à la recherche simplement en prenant part aux séances de cartoparty organisée par l’IRIT. Lors de ces séances, vous pourrez cartographier une localité donnée pendant une journée entière et ainsi augmenter la base de données de l’étude. Comme un site de rencontre handicap, ce genre d’activités vous permettra également de faire de nombreuses rencontres, que ce soit des personnes handicapées ou non. Si vous êtes atteint d’un handicap, ce sera également le moment de partager à de nouvelles personnes vos impressions sur l’espace urbain, les difficultés que vous pouvez rencontrer ou les solutions que vous voulez partager. Les cartoparty ne se limitent toutefois pas à des activités scientifiques ou de sensibilisation, mais intègrent également une composante ludique. Jeu et concours seront ainsi à prévoir si cela vous intéresse. Il faudra pour cela vous inscrire à l’avance. Vous pourrez également collaborer plus durablement à la recherche en testant les inventions issues du projet ou en entrant dans l’échantillon utilisé par le projet. Toutefois, ce sera un engagement sur le long terme. Il faudra donc réfléchir sérieusement aux implications en matière de temps investi ou de vie privée. La communauté scientifique est ainsi pleinement impliquée dans l’amélioration des conditions de vie et l’indépendance des personnes atteintes d’un handicap. Le projet Accessimap favorisera les chances d’une rencontre handicapé en apportant des solutions concrètes aux déficients visuels. Vous aussi, vous pouvez apporter votre contribution. A bientôt pour reparler de handicap