Handisport: Pratiquer le sport en situation de handicap en France

L’Organisation mondiale de la santé recommande la pratique d’une activité sportive chaque jour pour le bien-être physique et mental. Cependant, certaines personnes ne sont pas en mesure de pratiquer le sport pour divers motifs. Tel est le cas des handicapés qui représentent une déficience corporelle. Afin de permettre à ces catégories de personne de vivre pleinement du sport, la Fédération française handisport a mis en œuvre des politiques ayant comme objectif de promouvoir le monde sportif des handicapés. Un handisport est une discipline sportive établie afin de permettre aux personnes handicapées de pratiquer le sport et avoir un esprit de compétition. Cette discipline est inspirée des règles sportifs standards.

Une discipline qui réunit

Comme soulevé plus haut, le handisport est une règle sportive spécialement aménagée pour les personnes présentant un désavantage physique ou mental. Auparavant, les handicapés ont été ignorés par la société sous plusieurs angles. Ils n’avaient pas eu l’occasion de pratiquer du sport comme les gens normaux. À cet effet, la Fédération prenait une initiative, celle de réunir les personnes handicapées dans une discipline commune. Dorénavant, tous les handicapés peuvent adhérer à cette fédération afin de profiter des bienfaits du sport tout en restant dans l’esprit de la compétitivité comme tout le monde. Ainsi naît alors cette association qui est à la fois sportive et culturelle. Chaque année, de nombreux événements sportifs les rassemblent à travers différentes disciplines basées sur les sports pratiqués par les gens normaux. On compte actuellement des milliers de participants à chaque événement organisé.

Pratiquer le sport à l’international

Certes, les événements organisés au niveau national rassemblent déjà quelques athlètes en situation d’infirmité, mais des personnes se trouvant dans la même situation vivent à travers le monde. À cet effet, des jeux paralympiques ont été mis en place dans la même vision que la Fédération française. D’envergure internationale, le jeu paralympique est une occasion pour les personnes handicapées de s’affronter lors des épreuves de sport. C’est une initiative prise par le Comité international pour de multiples raisons. Tout d’abord, afin de montrer à la société que ces personnes sont en droit de vivre normalement comme toutes les autres et sont capables de pratiquer le sport tel que les athlètes normaux. Ensuite, pour tisser un lien solide entre eux afin qu’ils puissent profiter pleinement du sport lors d’un événement international. Et enfin, pour les encourager à battre les records personnels réalisés tous les quatre ans lors de l’événement international.

Une multitude de disciplines

À la base, le sport pour les invalides est inspiré des disciplines sportives, déjà existantes. Mais pour des raisons spécifiques, ces disciplines ont été aménagées pour s’adapter aux situations de chaque athlète en situation d’handicap. La Fédération française a mis en place trois grandes règles selon le type d’incapacité qui peut se présenter, à savoir : les personnes ayant des problèmes d’audition, la déficience intellectuelle et physique. Les athlètes français participent aux événements organisés tous les quatre ans par le comité paralympique. À cet effet, la fédération française prépare les représentants de la France pour les trois grandes catégories de disciplines existantes. La discipline qui rassemble le plus de participants est le sport pour incapacités physiques. Elle regroupe différents arts comme le basket-ball en fauteuil roulant qui est actuellement le plus pratiqué lors des événements sportifs.

Les disciplines pratiqués en France

La Fédération française a classifié les disciplines en fonction de la saison. Ainsi, on peut distinguer les disciplines d’été et d’hiver. Cette classification a été mise en place afin de permettre aux personnes ayant des invalidités de profiter pleinement du sport pendant toute l’année. Dans la liste des disciplines d’hiver, on peut distinguer le hockey sur luge, le curling ainsi que le ski alpin avec des aménagements spécifiques en fonction de l’athlète. En ce qui concerne les disciplines d’été, on peut citer le basket-ball en fauteuil roulant tant apprécié par les athlètes, le foot fauteuil et quelques disciplines art martial tel que le judo.