handilove.fr

La déficience auditive, un handicap pouvant atteindre tout le monde

Les maladies sont propres aux êtres humains. Il y a des maladies qui sont acquises dès la naissance dont la médecine actuelle ne trouve pas encore de remède. La déficience auditive fait partie des maladies courantes rencontrées dans tous les pays du monde. C’est un handicap touchant toutes les tranches d’âges et les deux sexes. En guise de prévention et à titre de connaissance, il est nécessaire d’avoir des informations utiles sur cette maladie.

Une description générale et des statistiques sur le surdité

Il s’agit d’une maladie qui attaque le système auditif d’une personne. Elle perd alors sa capacité auditive ou du moins elle s’affaiblit. Une personne atteinte de ce handicap n’a pas les mêmes niveaux de réception qu’une personne dite normale, l’intensité peut varier selon le niveau de surdité du sujet. Le seuil de référence est de 25 décibels selon les recherches faites par les spécialistes. Actuellement, plus de 360 millions de personnes, soit 5 %, de la population mondiale souffrent de cette insuffisance auditive, 328 millions sont des adultes et 32 millions des enfants. On constate qu’une personne âgée de plus de 65 ans sur trois est sourd. En France, un enfant né sur mille est sourd.

Les différents types existants pour cette déficience

On distingue généralement deux types d’insuffisance de capacité auditive : la déficience auditive de perception et de transmission. La première concerne les cellules sensorielles de l’organe de Corti de la cochlée sont touchées, le niveau de perception d’une personne se réduit. Effectivement, c’est une perturbation qui affecte la réception sonore entre l’oreille interne et les nerfs auditifs. Pour ce qui est de la transmission, c’est un problème mécanique de passage de l’onde sonore auprès du tympan et de la chaine ossiculaire. Selon le niveau de réception, on distingue quatre degrés : la déficience légère pour une perte entre 20 à 40 dB ; la déficience moyenne allant de 40 à 70 dB, la déficience sévère se rapportant entre 70 à 90 dB et enfin la déficience profonde d’une insuffisance supérieure à 90 dB.

Les causes éventuelles constatées

Pour ce qui en est de la cause de cette maladie, on note aussi deux origines : congénitales et acquises. La sourdité peut être une maladie acquise dès la naissance ou suite à un accident grave. Cela peut être dû à une anomalie génétique, une male formation, des complications rencontrées pendant la grossesse ou au moment de l’accouchement. Comme on le constate avec les personnes âgées, différentes circonstances peuvent se trouver à l’origine de cette anomalie. Ainsi, de nombreuses infections peuvent réduire la capacité de réception, tout comme le traumatisme ou bien les effets secondaires des médicaments à forte composition qui ont des effets négatifs pour l’audition. À force d’entendre régulièrement des effets sonores à haute intensité, on risque d’avoir cette déficience, un cas similaire à la perte due avec l’âge.

Les effets constatés pour les victimes

Une personne atteinte de surdité aura toujours du mal à établir une relation normale avec des personnes normales au niveau de l’expression et de la communication. Elle aura toujours du mal à se faire comprendre et aussi de comprendre à son tour. Ainsi, son accès à de différentes informations est limité, ce qui lui fait ressentir un sentiment de solitude et d’isolement. Cela suscite beaucoup d’impact sur le plan affectif et relationnel puisqu’une personne atteinte de cette maladie a toujours le sentiment de complexe d’infériorité. Cependant, grâce aux efforts et l’aide des différents organismes sociaux, des centres et de différentes activités spécialement dédiées pour les personnes sourdes.
A bientôt pour reparler de handicap !

Google Facebook Twitter