handilove.fr

Autisme et handicap : S’informer pour changer notre regard sur l’autisme

Ce samedi 2 avril marque la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme. A ce titre de nombreuses initiatives sont mises en œuvre pour changer notre regard sur l’autisme et nous informer sur ce handicap, ainsi que les difficultés des familles touchées. Non l’autisme n’est pas une maladie mentale ! Depuis 20 ans seulement, l'autisme est reconnu comme un handicap, et encore aujourd'hui, un tiers des Français pensent, à tort donc, que l’autisme est un trouble psychologique qui se soigne en hôpital psychiatrique.

Un enfant sur 100 en France naîtrait aujourd’hui en France avec des troubles de l'autisme. Ce handicap s'accompagne de troubles plus ou moins importants tels que difficultés de communication, phobies alimentaires, crises de colère…

Compte tenu du fait qu’il ne s’agit pas d’une maladie, les autorités de santé estiment qu'un autiste doit pouvoir faire comme tout le monde, avoir les mêmes droits, aller à l'école, qu'il ne faut pas l’enfermer mais l'intégrer à la société et le stimuler par des méthodes comportementales et par l'éducation. Ça c’est la théorie car dans le pratique le constat est bien différent ; 80% des enfants autistes, c'est énorme, ne vont toujours pas à l'école. La cause première est le nombre insuffisant d’auxiliaires de vie scolaire formées ainsi que le manque de prise en charge de ce handicap. Pour les associations telles que SOS Autisme informer le public est une nécessité, mais il est surtout vital d’agir, et vite, avec des mesures concrètes sur le terrain. Des propositions ont été remises à la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées. Il est question du manque de scolarisation, du financement de la recherche ou de la formation des auxiliaires de vie sont en bonne place. Mais l’une des problématiques incontournables reste la coûteuse prise en charge des enfants, qui est presque entièrement à la charge des parents.

Des propositions ont été remises à la secrétaire d’Etat aux personnes handicapées.

Le sujet sur l’autisme est vaste, les articles et reportages sont nombreux et intéressants. N’hésitez pas à vous y reporter. Aussi peut être verrez-vous le spot publicitaire de l’association SOS Autisme « Il est autiste, et alors ? » Dans une série de spots en noir et blanc, des autistes témoignent des préjugés dont ils sont victimes, avec, en conclusion, l’intervention d’une célébrité qui interroge le spectateur : « il est autiste, et alors ? » A bientôt pour reparler de handicap